Actualité

Vue 854 fois
05 février 2019

Paul Bijaoui (TBS 2016) a crée son entreprise!

  • Tout d’abord, peux-tu te présenter en quelques mots :

 

Paul Bijaoui, 27 ans je vis à Paris. Ancien étudiant de TBS j’ai intégré l’école en Septembre 2012. Après 4 années au sein de l’ESC, je suis diplômé de la promo 2016.

 

  • Pourrais-tu nous parler de ton parcours a TBS ?

 

Passionné d’images et de technologie j’ai dirigé la radio de l’école au sein de l’association Hotsoft et j’ai également crée un concours de courts métrages entre les grandes écoles de commerce.

 

  • Qu’est-ce qui t’a poussé à te lancer dans ce projet ?

 

J’ai suivi le parcours entrepreneur au sein de l’école et découvert des projets magnifiques. Par ailleurs, j’ai grandi dans une famille d’entrepreneur. Ma sœur, mes parents nous ont toujours poussé à découvrir et « faire par nous-même ». J’ai toujours eu des idées de création, de tester des nouvelles choses et la volonté de mettre en place une véritable rupture dans un secteur.

 

 

Pour le Projet

 https://www.plakat.fr/

  • Peux-tu nous présenter ton projet ?

 

PLAKAT est une maison d’édition qui crée des affiches de cinéma. En collaboration avec les sociétés de production et des illustrateurs nous revisitons les affiches des films cultes pour en faire des œuvres d’art.

 

Ces créations originales sont ensuite imprimées de manière artisanale en sérigraphie. Ce sont des tirages d’art en édition limitée, signées et numérotées par les artistes.

 

Finalement, elles sont commercialisées auprès du grand public et vendues sur mon site internet ainsi qu’au sein d’un réseau de revendeurs (galeries, librairie, concepts stores, décoration…)

 

  • Quand et comment est né ce projet ?

 

Au cours de mon année de césure à TBS j’ai effectué un stage à San Francisco.  Étant cinéphile, j’allais au cinéma dans les différentes salles mythiques de la ville et c’est là que j’ai découvert ce concept.

 

Ces affiches revisitées sont un véritable succès aux Etats-Unis et j’ai eu l’envie de l’adapter pour le public français.

 

Je suis donc devenu le premier éditeur d’affiches alternatives en France.

 

  • Quelle est la valeur ajoutée de ton projet ?

 

L’affiche de cinéma a toujours été un objet de rêve, celui qui vous rattache à un film, une idée, des émotions. C’est la seule attache physique que l’on puisse d’un art qui, de fait, se consomme avec les yeux.

 

Depuis la fin des années 90, l’arrivée de Photoshop a bousculé les règles de l’affiche. Les « photomontages » ont laissé place aux affiches dessinées par des illustrateurs de talent, les César de la plus belle affiche ont disparu et les visuels sont désormais soumis à des contraintes marketing très strictes qui empêchent toute créativité.

 

PLAKAT se libère de ces contraintes et offre au public cette possibilité de renouer avec un art perdu. En sélectionnant des illustrateurs de talent spécialisés dans cet art cinéphile et en offrant la possibilité au public de se procurer des affiches de luxe à un prix accessible.

 

 

  • Quelle est l’actualité de ce projet ?

 

Après avoir signé plus de 20 films avec les sociétés de production, sorties 8 création originales avec des artistes internationaux et vendu plus de 400 affiches au cours de la première année d’activité, la réception du public pour ce nouveau produit a été exceptionnelle.

 

Au-delà des cinéphiles, la cible s’est également élargie aux personnes qui aiment la décoration et les beaux objets d’intérieur.

 

 

  • Et son avenir ?

 

Les distributeurs (les sociétés qui commercialisent les films) s’intéressent de près aux affiches Plakat.

En effet, toujours à la recherche de nouveaux modes marketing afin de promouvoir les films et faire rentrer plus de personnes dans les salles obscures ces affiches se présentent comme une alternative artistique qui peut séduire les spectateurs.

 

Par exemple, je suis en train de négocier la signature d’un nouveau contrat de création d’affiches alternatives avec Canal+ pour la promotion d’une série très populaire en cours de diffusion.


Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.